Comment renoncer à la caféine

Comment renoncer à la caféine

Que ce soit pour votre santé physique, votre santé mentale ou des raisons de jeûne, abandonner la caféine ou réduire la caféine dans l’alimentation sans éprouver de symptômes de sevrage peut être un sérieux défi. Cependant, comme beaucoup de défis, c’est plus facile avec un peu de préparation et de savoir-faire. Ces conseils sur la façon d’arrêter de consommer de la caféine ne vous aideront pas à vous débarrasser de cette habitude facilement, mais ils vous rendront la tâche beaucoup plus facile.

Identifier les sources de caféine

La première étape pour réduire la caféine de votre alimentation (ou éliminer complètement la caféine) consiste à déterminer comment vous consommez la caféine.

N’oubliez pas que les cafés et thés ‘décaféinés’ contiennent moins de caféine que les cafés et thés ordinaires.

Il sera indispensable de voir les niveaux de caféine dans le café, le thé et le chocolat pour mieux comprendre la quantité de caféine ingérée et vous renseigner sur les facteurs qui influencent les niveaux de caféine dans le café, ou le thé.

Identifier vos envies

Une fois que vous avez identifié les substances contenant de la caféine que vous consommez, identifiez ce qui vous pousse à les consommer. Par exemple, buvez-vous du café parce que vous aimez son goût, parce que vous êtes fatigué/stressé ?
Une fois que vous avez fait une liste de vos raisons de consommer des sources de caféine, vous êtes prêt à trouver des substituts à faible teneur en caféine ou sans caféine pour ces besoins.

Trouver des substituts

Pensez à votre soif et (résistez à l’envie de céder !) réfléchissez à des solutions de rechange qui peuvent répondre à une partie (ou à la totalité) de vos besoins. Par exemple, si vous aimez le lait et le sucre contenus dans votre café au lait, essayez plutôt un café au lait rooibos sans caféine. Si vous aimez la saveur torréfiée du café, essayez le thé torréfié Houjicha à faible teneur en caféine ou la chicorée sans caféine. 

Se sevrer de la caféine

Cette étape est la plus difficile. Suivez mes conseils pour réduire les symptômes de sevrage de la caféine si vous souffrez de maux de tête ou d’autres inconforts causés par la caféine.

Tenir un dossier

Tenez un registre de ce que vous consommez et de ce que vous en pensez. Ce café au lait rooibos ne vous convient pas ? Trouvez un autre substitut ! N’hésitez pas à demander des recommandations à votre fournisseur local de boissons spécialisés.

Essayez le thé

Il y a une histoire célèbre dans le monde du thé sur le célèbre auteur James Norwood Pratt. Il était écrivain de vin jusqu’à ce qu’il doive renoncer à l’alcool. Il a pris le thé comme substitut, en est tombé amoureux et est aujourd’hui l’un des plus célèbres auteurs de thé au monde ! Trouvez votre thé et explorez les saveurs, les arômes et les effets physiques et mentaux dont il est capable de vous procurer. 

Investissez dans des habitudes plus saines

Enfin, n’ayez pas peur d’investir un peu dans votre nouvelle habitude (et, espérons-le, plus saine). Trouver un substitut que vous adorez. Dépensez quelques dollars de plus s’il le faut. Il faut que cette solution soit définitive.